Les brumes de Montfaucon, de Anne Pouget, Editions Casterman, 2005 (2010 en poche), 188 pages, 5.75€, 9782203031579.

Ce livre a reçu le Prix du roman jeunesse du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

untitled

Résumé:

Hanin est un jeune garçon juif. II a grandi au 13e siècle sous le règne de Louis IX, dit Saint Louis. À cette époque, les Juifs sont mis au ban de la société, sont accusés de tous les maux et risquent leur vie à tout moment. Ainsi, son père David se retrouve sur la potence pour un crime qu'il n'a pas commis. Hanin part alors à Paris rejoindre son oncle Isaac. Perdu dans la grande ville, il rencontre Côme, un jeune crieur de son âge. Une amitié se noue qui fait fi de tous les préjugés et de tous les interdits. Ils vont vivre moultes aventures, d'autant que Hanin refuse de se plier aux lois qui régissent la vie des Juifs. Finalement, sans renier sa foi, il acceptera de se convertir au christianisme et épousera Yveline, la soeur de Côme.

Mon avis:

Ce roman jeunesse est passionnant, et il allie à merveille sa portée historique avec une intrigue poignante. L'auteur est historienne, et cela se voit à travers son écriture qui laisse toujours la place aux petits détails qui permettent de mieux saisir la "grande Histoire" dans ses livres. Dans celui-ci, des notes et des informations complémentaires en marge du texte principal viennent encore enrichir son roman.

J'ai toujours aimé les romans historiques jeunesse, dans la mesure où il permettent de se sentir comme emportés à une autre époque, et d'en comprendre un peu mieux les habitudes ou les mentalités, tout en étant d'un abord simple et divertissant. Ce roman-là en est la parfaite illustration, d'autant plus qu'il aborde un sujet rarement évoqué, et encore moins en jeunesse, c'est-à-dire l'antisémitisme déjà présent au Moyen-Age en France. Ce livre a donc une portée très large, et peut conduire à de nombreuses réflexions autour de ce sujet, notamment en établissant des parallèles riches avec la situation des Juifs avant et pendant la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi avec la persécution protestante par exemple... Se souvient-on que le roi Saint-Louis a imposé le port de la rouelle aux Juifs comme signe distinctif, ancêtre de l'étoile jaune, ou encore que les Juifs furent alors contraints de vivre entre eux, séparés des Chrétiens dans Paris...? Ce livre permet de se faire une idée de ces mesures, tout en suivant un temps la vie du jeune Hanin, confronté aux nombreuses difficultés qu'il rencontre.

Ce livre aborde des sujets tels que l'injustice, les relations d'amitié et d'amour malgré les obstacles ou encore la recherche de son identité profonde... Nul doute qu'il passionnera les jeunes qui le liront, tout autant que les adultes qui se plongerainet avec curiosité dedans. Certaines scènes et situations étant assez dures, je ne le conseille pas à de trop jeunes lecteurs, mais il convient très bien à partir de 12/13 ans, et trouvera sa place aussi dans un cadre scolaire. Petite précision néanmoins, bien qu'il se déroule au Moyen-Age, ne vous attendez pas à y trouver châteaux-forts, princesses ou preux chevaliers. C'est le Paris des commerçants et des petites gens que l'on découvre, et c'est tant mieux!