Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, de Beth Fantaskey, Livre de Poche, 2011, 6.95€, 9782253156918.

couv48914343

Résumé:

Jessica attendait beaucoup de son année de terminale : indépendance, fêtes à n’en plus finir… Elle n’avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu !Soudain, elle découvre que ses parents l’ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s’appelait encore Anastasia. Et, entre sa naissance et son adoption, ses vampires de parents biologiques ont eu l’excellente idée de la fiancer à un prince vampire, qui débarque aujourd’hui aux Etats-Unis pour récupérer sa promise.
Lucius est beau, prévenant, élégant : ça ne fait aucun doute, Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la fiancée en question a d’autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu’il soit. En nous racontant ses aventures avec un humour décapant, Jessica nous livre un guide pratique pour se débarrasser d’un vampire amoureux. Mais alors qu’elle invente tous les stratagèmes pour dégoûter Lucius, Jessica pourrait bien se retrouver prise à son propre piège. Prudence, les vampires peuvent se montrer très… persuasifs.

Mon avis:

En dehors de Twilight, ce livre est mon premier roman de bit-lit que je lis... (C'est quoi la bit-lit?). J'ai attrappé au vol une lecture commune sur Livraddict parce que ce livre me faisiat de l'oeil depuis trop longtemps... Et je ne regrette pas, j'ai passé un très bon moment!

L'héroïne est sympathique (un peu terne au départ, mais son caractère s'affirme au fil des pages) et le roman commence un peu comme une série télé. On retrouve les grands classiques américains: un collège dans une ville moyenne, avec son lot de pom-pom girls pimbêches, ses équipes de sport et ses profs pas toujours en phase avec les élèves. L'originalité arrive donc avec Lucius, un étrange garçon sombre venu de Roumanie, et qui s'avère être un vampire, tout comme notre héroïne (enfin, pas tout à fait encore). Je n'ai pas accroché plus que ça avec le personnage élégant, arrogant et sombre de Lucius, mais je ne doute pas qu'il fera tourner la tête à bon nombre de lectrices!

L'idée d'une jeune femme ignorant tout du monde des vampires, qui est par ailleurs le monde d'où elle vient, rend le livre bien dynamique, puisqu'on la suit dans ses découvertes, et l'auteur place assez bien quelques remarques bien trouvées sur la société américaine par la voix de Lucius qui débarque dans cette Amérique qu'il ne connit pas. Ce choc des cultures déclenche, à mon sens, l'intrigue, qui prend un tournant plus sombre vers le milieu du livre, quand Lucius, pour protéger Jessica, s'éloigne d'elle. La pression liée au Pacte (leurs fiançailles) prend effet à partir de là, et on quitte alorsle domaine de la légereté.

Les ados se retrouveront certainement dans ce livre, car on y voit assez clairement le message sous-jacent du passage de l'insouciance de l'enfance à l'arrivée des choix plus sérieux qu'impose l'âge adulte, accompagné des doutes et des difficultés qu'on peut avoir dans les relations avec les parents, les amis, les amours... bref, la construction de soi et la décision qui s'impose de choisir quelle personne on veut devenir.

Ce roman est vraiment un bon divertissement, et on le lit rapidement, avec plaisir. Je ne sais pas si il restera gravé dans ma mémoire à tout jamais, mais si une suite sort, je pense la lire.

PS: ne pas se fier au titre qui n'ai pas vraiment adapté à l'ensemble du livre, tout comme le titre original d'ailleurs...

Lu dans le cadre d'une lecture commune sur Livraddict.