Fablehaven, tome 1: Le Sanctuaire Secret, de Brandon Mull, Editions Nathan, 2009, 341 pages.

couv32374739

Résumé:

Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l'abri du monde moderne. Ce sanctuaire s'appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent l'incroyable vérité : la forêt qui les entoure est peuplée d'êtres fabuleux - fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades...
Aujourd'hui, l'avenir de Fablehaven est menacé par l'avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille... et rester en vie. 

Mon avis:

J'avais commencé ce livre il y a quelques temps, mais n'ayant pas accroché, je ne l'avais pas terminé. Avec le challenge "Un mot, des titres", et suite à de bons avis lus sur des blogs, j'ai recommencé sa lecture. On suit donc l'aventure d'un frère et d'une soeur laissé quelques temps chez leurs grands-parents... Je n'ai pas franchement accroché à ces personnages, le garçon désbéissant et la fille modèle de sagesse, vraiment très stéréotypés et sans le petit plus qui les rend attachants. Bref, pendant une bonne partie du livre, il faut avouer qu'il ne se passe pas grand chose, et on attend avec impatience la découverte qui leur fait prendre conscience du lieu où ils sont: un sanctuaire secret dédié à la sauvegarde des fées, naïades et autres êtres fabuleux.

Là encore, on retrouve des personnages dont le caractère n'est pas creusé. On cotoie avec les enfants ces créatures sans toutefois en apprendre beaucoup sur eux. Par exemple les fées, on ne fait que les décrire, sans en connaître une en particulier, ce qui pourrait les rendre plus intéressantes. Ensuite, le rythme du roman s'accélère un peu, et en dehors de quelques scènes presque "grotesques" et assez dénuées d'intérêt pour l'histoire, comme la traite à bras le corps d'une vache géante, l'histoire devient plus intéressante. Je finis donc ce premier tome avec un avis mitigé, et j'hésite encore à poursuivre la lecture de la série. J'aimerai que dans les tomes suivants les personnages principaux prennent du relief, et que les êtres féériques soient plus présents et développés également. Néanmoins, cette série devrait plaire au jeune public qui s'évade facilement dans les romans fantasy, et qui ne s'attachent pas trop aux détails.

La saga Fablehaven compte actuellement 5 titres, tous édités chez Nathan.

Lu dans le cadre du challenge "Un mot, des titres" sur Livraddict. Mot SECRET.

e7f5ef0f8e0f1b9acada323af35e7