Le Messager du Clair de Lune, de Jean-Marie Robillard et Marie Desbons, Editions du Buveur d'Encre, 2011, 50 pages, 18€, 9782914686518.

9782914686518

Résumé:

Quand Sastrawane Mandia, le sage, le poète, offre à son maître le Grand Rajah un livre aux pages blanches, celui-ci sent monter en lui une colère sourde.

Comment pourrait-il imaginer que cet étrange cadeau est un véritable trésor ? Pourtant... Ecoute bien cette histoire... Ferme les yeux... Et tu entendras battre le cœur du monde.

Mon avis:

C'est bien le coeur du monde qu'on entend battre dans ces pages, et même toutes les odeurs et les couleurs de l'Asie qui habitent cet album! L'auteur a écrit le texte lors d'un séjour à Bali, et on le sent totalement inspiré par la richesse des sensations éprouvées là-bas. 

Sastrawane Mandia raconte chaque jour à son maître, un Maharajah puissant, des histoires pour le divertir. Mais ce jour-là, il lui offre un livre aux pages blanches... Devant la colère du Rajah, il lui raconte l'histoire de ce livre, et donc un peu la sienne... On découvre alors une multitude de tableaux, presque oniriques, merveilleusement illustrés par Marie Desbons, qui nous font découvrir la faune, la flore, et les traditions de cette région du monde. Les termes sont riches et permettront d'apprendre beaucoup de choses aux jeunes lecteurs. Ce conte est à la fois simple et riche, une belle découverte en ce début d'année!

La longueur du récit et les mots utilisés font qu'il convient bien à partir de 7 ans, mais en adaptant un peu le texte et en commentant les illustrations si riches, les lecteurs plus jeunes, dès 5 ans, se régaleront à coup sûr!

Voilà quelques illustrations colorées et toutes en rondeur, à découvrir à tout prix en grand format dans l'album!

9782914686518_pt01

9782914686518_pt02

9782914686518_pt031

Vous trouverez des interviews de l'auteur et de l'illustratrice concernant la réalisation de cet album sur le blog de l'éditeur Le Buveur d'Encre.

Marie Desbons a aussi illustré, entre autre, "Céleste, une étoile dans la Nuit" que je vous avait présenté l'an passé.