Les Dragons de la Cité Rouge, d'Erik Wietzel, Editions Bragelonne, 2009, 367 pages, 20€, 9782352943181.

dragons

Résumé:

Le prince héritier de Redfelt a été enlevé. La rançon? Une épée magique, jusque-là conservée dans les profondeurs de la citadelle. Sa lame retiendrait prisonnières les âmes des dragons qui ont failli réduire Redfelt en poussière trois siècles plus tôt. Mais les émissaires royaux ont disparu, ainsi que la rançon. La reine Éline se tourne alors vers Alec Deraan, un chasseur de primes. Ils furent amants à l'époque où il était un officier de la couronne promis à un brillant avenir. Aujourd'hui, c'est un loup solitaire dont le seul ami est un dragon. Car Alec cache un secret: il est possédé par une démone aussi séduisante que dangereuse, un succube qui lui prête main-forte en échange de l'exclusivité de ses faveurs. Troublé par ses retrouvailles avec une souveraine qu'il lui est interdit d'aimer, Alec accepte la quête à contrecœur et s'envole vers des contrées lointaines. Le temps presse: les dragons de l'épée pourraient se réveiller et achever la destruction interrompue il y a trois cents ans.

Mon avis:

Ce roman est un de mes premiers en Fantasy. J'ai été séduite par l'univers de l'auteur, assez classique, mais très riche, et par l'intrigue. Ce livre est idéal pour s'initier au genre: c'est un one-shot (c'est-à-dire qu'il n'y aura pas de suite), donc on va tout de suite à l'essentiel, les descriptions sont réduites au principal, les personnages ne sont pas trop nombreux, et l'univers est vraiment accessible. On y retrouve les éléments classiques du genre, des dragons, un héros solitaire qui part pour une quête, de la magie, des sorciers, de belles femmes, et de l'action!

J'ai apprécié le personnage d'Alec, et surtout sa relation avec Arkan, son dragon! Les dialogues entre eux deux sont savoureux! La malédiciton d'Alec, qui l'interdit d'entretenir une relation avec une femme plus de quelques jours, sous peine de la voir mourir, le rend parfois aigri, mais en échange, il bénéficie d'une protection lui permettant de se lancer à l'assaut de tous les dangers! Au fil de l'aventure, on croise des nains, des orcs, et on se familiarise avec tout cela, et l'auteur brosse en quelques mots des portraits clairs de ce monde d'héroic-fantasy.

J'ai vraiment trouvé que l'ensemble du livre est très bien équilibré, avec juste ce qu'il faut de détails, de personnages, de contexte, de complots, de batailles. C'est à mon avis le grand point fort de ce roman, avec le duo Alec/Arkan.

L'intrigue, même si elle reste simple, est entraînante, et très bien servie par la plume de l'auteur, qui écrit très bien, et alterne les passages concernant la quête d'Alec, la prise d'otage et la révolte à Redfelt. Tout cela donne un rythme dynamique, et les pages défilent à toute vitesse!

Je ne peux que le recommander vivement, que vous soyez des habitués du genre, ou des néophytes. Il y a de fortes chances que vous soyez vous aussi emballés par ce roman. En tout cas, il me donne envie de découvrir la trilogie Elamia du même auteur (français, en plus!) lorsque je me serai un peu plus familiarisée avec la Fantasy. Ce livre peut également être une belle idée cadeau pour les amateurs du genre! Il est tout à fait adapté pour les adultes et les ados.

Erik Wietzel nous parle de l'écriture du roman ICI!