Le Château de Hurle, de Diana Wynne Jones, Le Pré au Clercs, 2002, 340 pages, 9782842281543.

chateau-de-hurle

Résumé:

Sophie est l'aînée des filles d'un chapelier fort réputé de la ville de Halle-Neuve, située dans le royaume d'Ingary. À la mort de leur père, les trois sœurs se voient obligées d'apprendre chacune un métier, et Sophie est tout naturellement désignée par sa belle-mère pour reprendre l'entreprise familiale. Dans le fond de l'atelier, le temps ne passe pas vite et on s'ennuie ferme à coudre des roses aux bonnets et des voilettes aux capotes de velours. Un jour pourtant, l'existence morne et solitaire de la jeune fille prend un tour inattendu lorsque la sorcière du désert lui rend visite et la transforme en vieille femme. Sophie se voit contrainte de quitter la ville et d'aller chercher fortune quand, sur sa route, un étrange château appartenant à un magicien nommé Hurle apparaît dans le paysage. L'homme a la terrible réputation de séduire les belles et de les croquer. Qu'à cela ne tienne, Sophie a bien l'intention de se faire adopter et de s'initier à la sorcellerie pour retrouver son apparence d'antan. Heureusement, dans ce pays enchanté, tout est possible si l'on sait être patient… Sortilèges, bottes de sept lieux, capes d'invisibilité, transformations en tout genre rythment ce roman fort bien écrit et d'une densité étonnante. 

Mon avis:

J'ai découvert de roman dans le cadre du baby-challenge Fantasy 2012 de Livraddict. Plebiscité par les lecteurs, et étant de la même auteur que "Ma soeur est une sorcière", un de mes romans d'enfance favori, je m'attendais à un vrai coup de coeur! Mais je dois dire que je suis restée sur ma faim... 

Certes, les personnages sont attachants, avec un caractère bien trempé, notamment Sophie, Hurle et Calcifer, mais il m'a manqué quelque chose. L'idée de départ, une jeune femme victime d'un sort, qui passe un pacte avec le démon du feu d'un puissant magicien, habitant un château ambulant, ouvre pourtant la porte à de nombreuses possibilités. Mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai trouvé que cette idée n'était pas exploitée à son avantage. Je n'ai pas voyagé autant que je l'aurai voulu dans l'imaginaire... Est-ce parce que je lis déjà pas mal de romans jeunesse emprunts de magie, et que j'ai perdu cette capacité d'étonnement, ou parce que l'histoire n'a pas assez de suspense? Je n'en sais rien... 

L'écriture est fluide, mais assez marquée jeunesse, les dialogues pleins d'humour, les personnages mordants, mais j'ai souvent dû me forcer pour avancer dans ma lecture, dommage...

Néanmoins, je ne veux pas décourager d'éventuels lecteurs, car l'immense majorité des personnes l'ayant découvert ont totalement adhérer! A vous donc de vous faire votre opinion! Ce roman à d'ailleurs servi de base au filme d'animation "Le Château ambulant", du célèbre Hayao Miyazaki.

château

 

Livre lu dans le cadre du BABY-CHALLENGE FANTASY 2012 de Livraddict!

baby-fantasy