L'Héritage, Tome 1: Eragon, de Christopher Paolini, Bayard, 2010 (2007), 679 pages, 10.90€, 9782747033343.

couv60626213

Résumé:

Voilà bien longtemps que le mal règne dans l'Empire de l'Alagaësia... Et puis, un jour, le jeune Eragon découvre au cœur de la forêt une magnifique pierre bleue, étrangement lisse. Fasciné et effrayé, il l'emporte à Carvahall, le village où il vit très simplement avec son oncle et son cousin. Il n'imagine pas alors qu'il s'agit d'une œuf, et qu'un dragon, porteur d'un héritage ancestral, aussi vieux que l'Empire lui-même, va en éclore... Très vite, la vie d'Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, il s'engage dans une quête qui le mènera aux confins de l'Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter, avec son jeune dragon, les terribles ennemis envoyés par le roi dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.
Eragon n'a que quinze ans, mais le destin de l'Empire est désormais entre ses mains ! 

Mon avis:

J'ai lu ce livre, offert par EloDesigns lors du swap "Fées et dragons", dans le cadre du book club sur Livraddict du 23 mai 2012. Nous sommes donc plusieurs lecteurs à échanger nos avis, dont vous pouvez retrouver la synthèse ICI (lien à venir).

J'ai abordé ce roman comme un livre de fantasy jeunesse, et j'ai bien fait, car apparemment, c'est le côté jeunesse qui a parfois déçu ses lecteurs. Pour ma part, j'ai été embarquée assez vitre dans le récit, et j'ai suivi avec plaisir les aventures d'Eragon et de sa dragonne Saphira. Le rythme est assez dynamique, il y a de nombreux rebondissements, même si parofis on en voudrait un peu plus. 

Les personnages sont bien décrits, tout comme l'univers. C'est agréable de découvrir le monde créé par l'auteur, sans pour autant être perdue dans les descriptions, les personnages et autres références... C'est parfois ce qui n'est pas évident en fantasy, mais là, pas de problème.

J'ai bien apprécié Brom, le "précepteur" d'Eragon, et Saphira (son rapport avec son dragonnier est touchant). Murtagh est plus mystérieux, mais on comprend pourquoi en avançant dans la lecture. J'ai trouvé que le méchant, Galbatorix, était pour l'instant trop mis de côté, il n'apparaît qu'à trvaers ses monstres armés, les Urgals, et j'espère que cela sera plus approfondi et développé dans le second tome, tout comme l'univers elfique qu'on ne fait qu'effleurer avec Arya et 'histoire de l'oeuf...

Un premier tome accrocheur, qui me donne envie de poursuivre la série. Le tome 4 vient de sortir et fait un carton, parmi les meilleurs ventes en jeunesse. Un film a été tiré de ce roman, je ne l'ai pas vu, mais je n'en ai entendu que des critiques négatives... Alors lancez-vous dans la lecture, que ce soit pour éviter de le voir, ou pour lui offrir une seconde chance! Ce livre est une très bonne idée de cadeau pour les jeunes lecteurs qui n'ont pas peur des pavés et qui aiment s'évader dans l'imaginaire!


ERAGON - Bande-annonce VF