Rafa, de Rafael Nadal et John Carlin, Lattès, 2012, 19€, 9782709638319.

9782709638319-G

Résumé:

Comment devient-on un grand champion ? Quels sacrifices doit-on accepter pour arriver à ce niveau ? 
Rafael Nadal a vingt-six ans et laissera sa trace dans l’histoire du tennis par sa précocité, son obstination, le nombre impressionnant de ses victoires, et la singularité de l’entraînement qui lui a permis de devenir un des meilleurs joueurs de tennis de tous les temps. 
Ses mémoires nous ouvrent ce que l’on connaît mal de la vie du champion ; son enfance, avec tout l’engagement psychologique et physique de sa famille, jusqu’à ses excès, ses moments de remise en question qui le fragilisent profondément, comment il s’en échappe et comment, tout au contraire, il vit ses états de grâce lors des grands matches, la vie quotidienne à la fois sage et intense sur la route. Tout cela est raconté à travers de multiples anecdotes, avec sincérité, cœur et intelligence.

Mon avis:

Roland Garros oblige (d'ailleurs, en ce lundi matin, on attend encore de savoir qui va gagner cette édition 2012!), j'ai entendu parler de ce livre dans le Tennis Club, et étant admirative de Nadal depuis quelques années, je me suis laissée tenter par son autobiographie. Je ne sais pas quelle est la part de Nadal dans la rédaction même, mais je dois d'abord souligner la qualité du texte en lui-même qui est fluide et facile à lire.

Si vous cherchez des anecdotes croustillantes sur la "star", passez votre chemin, ce n'est pas le genre de la maison majorquine. Ces mémoires sont présentées d'une manière originale. On suit Nadal au cours notamment de sa grande finale de Wimbledon 2008 contre Federer. Il y raconte ses points, en intercalant au fil du déroulement du match, des souvenirs, des anecdotes, des réflexions personnelles. Ce qui permet de découvrir dans le détail le déroulement de ce match (et de quelques autres), sans que cela soit fastidieux. Entre chaque chapitre, quelques paragraphes écrit à la troisième personne (sans doute par John Carlin) permettent d'avoir une vision extérieure et plus neutre des différents éléments abordés par le champion lui-même.

Il retrace son enfance, et c'est tout l'intérêt de ce livre, car on y comprend comment il a pu devenir un tel phénomène tennistique. Sa famille, son éducation, sa ville natale, son tempérament, sont autant d'éléments constitutifs de sa carrière phénoménale. J'ai notamment découvert qui sont les Majorquins... Une population insulère particulièrement soudée, réservée, parfois méfiante, et surtout, profondément ancrée dans des valeurs morales fortes. Ceux qui pourraient trouver Nadal vantard seront étonnés d'y découvrir un visage opposé. Dans sa famille, on se doit d'être avant tout quelqu'un de bien, de respectueux, et d'humble. Peu importe vos victoires et vos réussites, vous devez juste rester vous-même. En gros, un homme est un homme par ce qu'il est, et en rien par ce qu'il fait. C'est pour cela par exemple qu'on découvre qu'ils ne célèbrent pas ses victoires, car ce serait vu comme de la vantardise, et cela par toute la famille, car les victoire de Nadal sont celles de son clan en entier, et non pas de lui seul. Voilà la philosophie majorquine. Nadal a un profond respect pour ses adversaires, notamment Federer, et il nous étonne même en étant profondément convaincu de la qualité de chacun des joueurs qu'il affronte, allant même jusqu'à manquer de confiance en lui, tant cette humilité est profondément ancrée en lui. Il reconnait que sa technique est moins bonne que Federer ou Djokovic, mais que sa force est son mental, son endurance et sa puissance, et c'est ce qu'il travaille depuis son plus jeune âge.

On découvre aussi que Nadal est pétri de contradictions, entre ce qu'il est dans la vie, et sur le court. En réalité, derrière sa carapace de champion se cache un homme réservé, un peu froussard, et terriblement dépendant de l'unité et de la stabilité de sa famille et de son entourage. Tout un filet de protection l'entoure, et ce sont ces habitudes et certitudes qui lui permettent d'accéder à l'extrème concentration qui est son arme la plus redoutable sur le court. Cela explique par exemple ses manies au cours des matches, ses bouteilles d'eau parfaitement alignées et ses tics... La force de Nadal est constituée de deux éléments clés (mais pas uniques): son tempérament de vainqueur hors-norme, et la stabilité familiale. 

Il ne se sent bien qu'au milieu des siens, si possible à Manacor où il a grandi. C'est là-bas qu'il continue de s'entraîner, avec son oncle dont on découvre les méthodes radicales d'entraînement. Les privations, les vexations, tout ce que Nadal supporte, totalement soumis, suite au grand choix de sa vie: gagner apporte une joie plus grande que toute autre chose dans sa vie. On  admire sa lucidité face à sa vie, il a conscience d'être un privilégié de pouvoir vivre de sa passion, et c'est pour cela qu'il ne se plaint jamais de la douleur ou des privations. Les sacrifices sont le prix à payer pour les victoires, et il les fait le coeur léger.

Bref, pour en découvrir davantage sur ce champion incroyable, pour casser vos idées pré-conçues sur lui, pour percer les "mystères" d'un sportif modèle, n'hésitez pas à lire ce livre qui vous intéressera à coup sûr. Une bonne idée de cadeau pour les fans de tennis, ou les fans de Nadal tout court, ou les fans de sport et de grands champions, car ce livre est abordable même sans grande connaissance du tennis lui-même.