Druide, d'Olivier Peru, J'ai Lu, 2012 (2010), 8.90€, 604 pages, 9782290054048.

Druide_oliver_peru

Résumé:

Les druides règnent sur une forêt primordiale et sacrée sise au coeur du monde. Détenteurs d'une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d'une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Obrigan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de vingt et un jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l'entraînant toujours plus loin dans l'horreur...

Mon avis:

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une Lecture Commune que j'organise sur Livraddict. Ce roman de fantasy est très apprécié de ses lecteurs, et il est classé en tête du baby-challenge 2012 Fantasy. J'étais donc à peu près spure d'avoir affaire à un bon livre! Et effectivement, je me suis régalée.

L'univers fantasy créé par l'auteur (français!) est simple à appréhender, on ne rencontre que des hommes, des druides et des créatures du mal que l'on découvre au fil du roman. L'espace est assez restreint, les villes pas trop nombreuses, et du coup, on prend très vite ses marques, ce qui est appréciable pour les néophytes. De même, l'histoire passée (élément souvent très important en fantasy, car c'est d'elle que naît très souvent l'intrigue) est également facile à saisir, donc on plonge facilement dans cette aventure, aux teintes policières très appréciables. Après avoir découvert un drame affreux, Obrigan, un sage druide, dispose de 21 jours pour découvrir les auteurs du massacre. Ce sont ces jours qui servent de chapitres, donnant du rythme à l'aventure. 

Les personnages sont sympatiques et nuancés, pas toujours très développés, parfois un peu absents car on les quitte pour les retrouver bien plus loin dans l'histoire, mais on suit avec plaisir les principaux: Obrigan et ses deux disciples, ainsi que Jarekson, un prince dont on ne sait jamais trop quoi penser. Le don des druides donne un côté mystique intéressant et permet un développement original de l'intrigue lorsque une druidesse plonge dans le passé d'un soldat mort depuis longtemps... 

Si parfois l'évolution de l'histoire est prévisible, il y a toutefois de nombreuses révélations et de surprenants rebondissements à la fin du livre, ce qui permet de dévorer les pages sans s'en rendre compte. Les scènes de batailles sont très développées (un peu trop à mon goût, donnant à de rares moments une sensation de longueur) mais je pense que cela fait partie aussi du style littéraire de ce livre. L'écriture est fluide, parfois poétique et parofis crue. Une belle relation existe entre les druides et la Forêt, ce qui donne un eptit côté "écolo" agréable au texte (même si certaines révélations vous surprendront!)

Vraiment, c'est un roman que je conseille à tout type de lecteur, mais pas trop jeune ou sensible, les scènes de massacre étant assez détaillées. il plaira aux amateurs du genre, et saura séduire les néophytes grâce à son universs simple mais très bien construit.


 Mini-sondage de la LC:

-Notez sur 10 votre lecture.

La moyenne de vos notes, allant de 8 à 10, est de 8.85/10

-Quel(s) est/sont votre/vos personnage(s) favori(s)?

Jarekson, avec sa personnalité complexe et aboutie, et Obrigan avec son charisme, arrivent en tête. Viennent ensuite Tobias dont vous appréciez l'évolution, puis Kesher et Arkantia pour la "double personnalité" qu'elle développe avec le soldat.

-Quel est le point fort de ce roman de fantasy? (L'univers, les personnages, l'intrigue, le style de l'auteur...?)

Les ressentis sont assez différents et font ressortir de nombreux points forts (d'où la bonne note générale). Les personnages sont mis en avant, ainsi que l'intrigue prenante. Mais l'univers, simple, poétique, lié à la nature, retranscrit avec une très belle plume, est également mis en avant par plusieurs lecteurs.

-Quel est son point faible?

Arrivent à égalité deux points faibles: Les scènes de combat ou de meurtres, parfois trop crues, et répétitives par moment. De plus, certaines lectrices (ben oui!) ont regretté une place trop faible des femmes, sachant qu'Arkantia est le seule personnage féminin et n'est pas très développée. Enfin, une personne souligne le fait que les personnages, dans l'ensemble, ne sont pas très approfondis.


Retrouvez les avis des autres participants à la LC:

nekotenshi, Mypianocanta, beL,

Ritw Faustine., Reveline, achille49

 

Livre lu dans le cadre du BABY-CHALLENGE FANTASY 2012 de Livraddict!

baby-fantasy