Les Contes de la Lune, d'Elisabeth Delaigle, Editions Persée, 2011, 93 pages, 11.66€, 9782823100372.

Les contes de la lune

Résumé:

Vue de la terre, la lune, par sa rondeur et sa bonhomie incite à toutes les rêveries... Inaccessible et pourtant si proche, elle peuple l'imaginaire des hommes pressés de la conquérir, et enflamme le monde depuis la nuit des temps avec son lot de légendes et de mystères.

Dans Les contes de la lune, les enfants sont transportés dans des univers très différents, au gré de récits qui ont tous la lune comme déclencheur de situations insolites : que ses rayons éclairent l'aigle blessé, la princesse désespérée, les souris affamées, le boxeur conquérant, le vieux chat jaloux, l'ourson espiègle ou les deux enfants perdus en forêt, elle les pousse à faire de petites bêtises ou de grandes choses !

Mon avis:

Lorsque l'auteure m'a contactée pour me proposer la lecture de son livre de contes, j'ai été enthousiasmée! J'adore les contes pour enfants, et j'aime tout particulièrement les nouveaux contes moins connus! Je la remercie donc pour cette proposition très gentille, et qui m'a permis de découvrir sept contes charmants, reliés entre eux par l'image de la lune, si mystérieuse et présente dans notre vie.

L'écriture est simple et douce, parfaitement adaptée pour une lecture à un jeune public. L'auteure transmet dans ses contes à la fois de la poésie et de la connaissance. "Le Pêcheur de Lune" apprendra aux enfants comment se passe le quotidien d'un ours au Canada. Dans "le buveur de Lune",  Waban et Paco leur feront découvrir les liens étroits que les indiens entretiennent avec la nature, tout en leur faisant découvrir à demi-mot ce qu'est le fait de grandir et de devenir indépendant, ainsi que la force de l'amitié et de l'amour des amis ou parents au cours de ce passage progressif vers l'âge adulte. La "Fileuse de Lune" est une joli conte dans lequel une princesse victime d'un mauvais sort attend son prince charmant, reliant ces contes actuels à la longue tradition des contes traditionnels pour notre plus grand plaisir! Quelques illustrations viennent ponctuer ces sept contes avec à-propos et discrétion, laissant libre cours aux lecteurs de broder autour du conte leurs images à eux.

J'ai aimé les idées originales de ces courtes histoires, et je les trouve vraiment adaptées pour les jeunes enfants, à partir de 3 ou 4 ans, mais elles régaleront aussi les plus grands. Les textes néanmoins assez fournis et souvent riches en détails peuvent aussi se prêter à un travail intressant en classe. A la maison, vous pourrez par exemple lire un conte par soir de la semaine, pour plonger vos enfants dans de doux rêves, bercés par de belles images au clair de Lune...

Merci encore à Elisabeth Delaigle pour cette belle découverte!