Soeurs sorcières, tome 1, de Jessica Spotswood, Nathan, 2013, 392 pages, €, 978

couv18639647

Résumé:

Cate, Maura et Tess vivent dans une Nouvelle-Angleterre imaginaire de début du XXè siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d'être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu'un le découvre, les Frères les enverront à l'asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres.
Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s'accélère : son ami d'enfance la demande en mariage, alors qu'un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l'évidence : malgré tout ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau...

Mon avis:

Après l'avis enflammé de Kelith, je me suis ruée sur ce livre qui traînait un peu dans ma PAL, n'étant pas super emballée par la couverture et le résumé. J'avais peur du "déjà-vu"... alors, certes, on retrouve quelques éléments connus des romans de sorcellerie, mais ce que je n'avais pas imaginé, c'était de me retrouver en train de ressentir les mêmes émotions qu'à la lecture des romans de Jane Austen. L'atmosphère qui se dégage de ce début de saga est pleine de finesse, de féminité, d'émotions, de sensualité... Les trois soeurs Cahil me font penser aux soeurs Bennet, tout comme l'ambiance dans la maison familiale, ou dans le village, version Nouvelle-Angleterre.

Alors c'est sûr, il y a aussi l'intrigue et la tension de l'ingrédient "sorcellerie" qui apporte une touche young adult à cette série, mais les moments qui m'ont le plus emportés étaient ceux durant lesquels Cate voient ses premières émotions amoureuses se développer. Elle se débat avec ses sentiments, sans pouvoir partager ses bonheurs, ses interrogations et surtout ses angoisses, avec sa mère disparue. La grande prophétie que nous découvrons au fil de ce premier tome promet une suite intéressante, mais j'espère que l'équilibre sera maintenu entre l'aspect fantastique et l'aspect historique de cette série. Si c'est le cas, je pense qu'on va se régaler.

Les personnages principaux et secondaires sont plutôt bien réussis, l'écriture (et la traduction) sont de bonne qualité, et la lecture, même si elle ne suis pas un rythme trépidant, m'a happée dès les premières pages, et j'ai eu du mal à le lâcher avant la fin. C'est un vrai coup de coeur, et je trépigne en attendant la suite!

Bref, vous l'aurez compris, je conseille cette lecture aux amatrices de romans mêlant sorcellerie, histoire et romance, dès 14 ans. Une belle manière de découvrir plus tard d'autres lectures plus amples et désormais classiques, avec jane Austen ou les soeurs Brontë.