Ma réputation, de Gaël Aymon, Actes Sud Junior, 2013, 104 pages, 11€, 9782330022396.

couv34431664

Résumé:

Laura, 15 ans, préfère la compagnie des garçons, celle de Jimmy, Sofiane et Théo. Les mimiques travaillées, les soirées filles, c’est pas trop son truc. Mais lorsqu’elle repousse les avances de Sofiane, ses amis lui tournent le dos et Laura se retrouve isolée et vulnérable. Seule en cours, seule au self, seule dans les couloirs. Les pires ragots circulent à son sujet sur les réseaux sociaux, la rumeur enfle et l’isolement de Laura grandit. Jusqu’à sa rencontre avec Joséphine, élève solitaire et marginale comme elle, qui va l’aider à relever la tête et à dénoncer le harcèlement dont elle est victime.

Mon avis:

Ahhhh, les affres de l'adolescence! Actes Sud junior propose là encore un récit court, mais très efficace et marquant sur le thème du harcèlement. Laura est amie avec 3 garçons, mais après avoir repoussé l'un deux, une photo pourtant anodine fait le tour de son lycée via internet, et le cauchemar commence.

Ce roman, très court, montre très bien comment tout peut basculer. Quelques mots, une image, la vitesse d'internet, et une vie bascule. Laura perd en quelques heures ses amis et sa "réputation" semble toute faite, alors que rien de concret ne le justifie. Je pense que ce livre trouvera sa place dans les lycée, est sera un moyen d'aborder ce thème très actuel avec les adolescents d'aujourd'hui. De nombreux sujets sont abordés via cette lecture : le respect de l'anonymat, de la vie privée, les relations amicales ou amoureuses entre filles et garçons, le harcèlement moral, le racket (en partie), la mysoginie, l'homophobie ou plus largement la peur de la différence... Bref, quelques pages de concentré d'adolescence, avec une héroïne qui s'enfonce, sans pourtant verser dans la dépression ni l'envie suicidaire, et qui saura rebondir et accepter l'aide des adultes et des autorités. Tout est bien qui finit bien (et j'avoue que parfois, c'est agréable de voir ça, en ce moment, on lit beaucoup de romans ados qui virent au drame systématique) et ce livre est, grâce à tout cela, une réelle réussite. Merci Gaël Aymon pour ce livre, j'espérais lire un livre de ce genre sur ce sujet depuis longtemps, celui-ci comble toutes mes attentes ! Avis aux parents, profs et bibliothécaires, ce livre est aussi fait pour vous!