A comme Aujourd'hui, de David Levithan, Les Grandes Personnes, 2013, 384 pages, 17€, 9782361931735.

9782361931735FS

Résumé:

Chaque matin, A se réveille dans un corps différent, dans une nouvelle vie, et ne dispose d'aucun moyen de savoir où, et " qui " sera son hôte. Une seule chose est sûre : il n'empruntera cette identité que le temps d'une journée. Aussi incroyable que cela puisse paraître, A a accepté cet état de fait, et a même établi plusieurs règles qui régissent son existence pour le moins singulière : ne pas trop s'attacher ; ne pas se faire remarquer ; ne jamais s'immiscer dans la vie de l'autre. 
Des préceptes qui resteront les siens jusqu'à ce qu'il se réveille dans le corps de Justin, 16 ans, et qu'il fasse la connaissance de Rhiannon, sa petite amie. Dès lors, il ne sera plus question de subir sans intervenir. Car A vient enfin de croiser quelqu'un avec qui il veut être, qu'il ne peut laisser derrière lui, ce jour-là, le suivant, jour après jour... Une romance captivante, qui tente de décrypter ce sentiment complexe qu'est l'amour, à travers le destin de ces deux héros que tout semble vouloir séparer. 
Ou comment parvenir à aimer lorsque l'on est condamné à ne vivre qu'au présent...

Mon avis:

David Levithan est un auteur que j'aime beaucoup. Il sait toujours réinventer dans ses romans le sentiment amoureux. "A comme Aujourd'hui" n'échappe pas à la règle, et sous l'aspect d'un journal d'adolescent, il nous entraîne dans une réflexion plus profonde sur l'être et le paraître, sur le corps et l'âme, et comment l'amour se situe par rapport à ces notions, si étroitement imbriquées. Pour cela, il propose une vision originale en séparant l'indivisible dans un roman de science-fiction dont l'idée aurait tout a fait plu à Barjavel !

A se réveille chaque jour dans le corps d'une nouvelle personne, dont il prend le "contrôle" pour 24h. Pourquoi? comment? rien n'est vraiment dévoilé ni expliqué, mais le sujet du livre n'est pas là. "A" est une entité sans corps, non sexuée, sans famille, sans personne de son "genre" avec qui échanger. Son état d'esprit, particulièrement respectueux, est de tout faire pour ne pas bouleverser la vie de son "hôte". Mais un jour, dans le corps d'un ado comme les autres, il rencontre Rhiannon, et c'est le coup de foudre. Il n'a alors de cesse au fil des jours de tenter de se rapprocher d'elle. Peut-il enfin être lui-même et lui dire ce qu'il est? Comment gagner l'amour de quelqu'un en étant chaque jour un autre? Ce sont ces questions qui sont soulevées, avec beaucoup de finesse et d'intelligence.

Comme souvent dans les romans de Levithan, l'homosexualité est présente, que ce soit avec les "hôtes" gays ou lesbiens qu'occupe A, ou dans l'essence même de cet être asexué qui aime une jeune fille. Tantôt homme, tantôt femme, il n'est ni l'un ni l'autre, et en même temps les deux. La question de l'importance, ou non, de l'hétérosexualité est donc posée, et cet aspect du texte est à la fois discret mais fort, et poussera à la réflexion chaque lecteur.

De plus, en étant chaque jour dans le corps d'un ado, Levithan offre un panel intéressant et riche des jeunes d'aujourd'hui, du sportif sûr de lui à l'ado rebelle, du gothique à la bimbo, du suicidaire au premier de la classe... Chaque chapitre est une surprise, et les pages défilent à toute vitesse. Le sentiment d'A pour Rhiannon s'affirme au fil du texte et les personnages gagnent en intensité au fur et à mesure que l'amour s'installe et que la question du "futur" se pose.

C'est cette quête de l'amour, au delà de l'identité des protagonistes, qui est au centre de ce roman original et captivant. Je le conseille à tout lecteur dès 14 ans, et là encore aux personnes travaillant avec des adolescents. Le sujet traité est central dans les débats d'aujourd'hui, et l'angle d'approche choisi par david Levithan permet un recul constructif. A lire !