Projet Adam, de Michael Grant et Katherine Applegate, La Martinière Jeunesse, 2013, 288 pages, 13.90€, 9782732458373.

9782732458373FS

Résumé:

Après un terrible accident de voiture, Eve, 16 ans, est soignée dans le complexe médical de sa mère, la très puissante généticienne Terra Spiker.
Pour éviter qu'elle ne s'ennuie, Terra propose à sa fille une étrange activité : créer le garçon parfait, grâce à un programme de simulation génétique qu'elle vient de mettre au point. Eve se prend au jeu et imagine alors le garçon idéal : Adam.
Mais grâce à Solo, jeune et séduisant employé de sa mère, Eve découvre que Spiker Biotech couvre en vérité les projets scientifiques les plus douteux. Terra est-elle responsable des expériences interdites qui se déroulent dans ses laboratoires ? Eve aimerait bien le savoir, et Solo semble prêt à tout pour l'aider. Mais l'aventure va prendre un tour innattendu lorsque l'Adam imaginé par Eve viendra s'en mêler. En chair et en os…

 

Mon avis:

Bon... Je suis bien embêtée, parce que j'ai dévoré d'une traite ce roman, je l'ai beaucoup apprécié, mais l'ayant terminé il y a quelques semaines, je réalise que je l'ai déjà presque oublié... Donc je vais faire une chronique toute bizarre, en vous conseillant cette lecture, tout en reconnaissant qu'elle n'a rien d'exceptionnel non plus ^^

J'ai bien aimé le sujet du livre, cette "création" de l'homme parfait par une jeune ado un peu rebelle, pourrie gâtée mais assez blasée. Pourtant, ce n'est pas vraiment le coeur de l'intrigue. En fait, il n'y a pas vraiment d'intrigue, mais une galerie sympathique de personnages, bons et méchants, dont on a plaisir à suivre les aventures, et à découvrir les secrets. 

La question du clonage et des modifications génétiques est soulevée de manière originale et "distrayante", sans pour autant nous plonger dans une réflexion intense non plus. La romance entre Eve et Solo est mignonne, et la copine de l'héroïne, nymphomane alcoolique, est très drôle. On a un peu l'impression d'être plongé dans un croisement de James Bond et de Beverly Hills, arrosé de sauce SF.

Bref, un bon moment de lecture détente, vite lue, bien appréciée mais vite oubliée. Un roman qui plaira aux ados "pas très gros lecteurs" par son côté rapide et facile, mais qui ne séduira peut-être pas les "gros lecteurs" pour les mêmes raisons. Mais il en faut pour tous les goûts, et je ne cache pas que dans sa catégorie "lecture facile et sympa", Projet Adam est en bonne place dans mon palmarès personnel :)

PS: J'adore la couverture de ce roman! Et je remarque que comme d'autres livres ado de La Martinière, on reste dans une ligne éditoriale cohérente : des romans qui aiment mélanger les genres, avec des personnages pleins de reliefs, de l'action et des mystères. Une collection à suivre de près !