Jolene, de Shaïne Cassim, Ecole des Loisirs, 2012, 150 pages, 10.20€, 9782211208734.

couv54933334

Résumé:

Elle me fait un clin d'oeil, je rigole, on se comprend, on se connaît depuis des siècles. On attendait juste de se croiser un soir. Elle pose la main sur mon cou, se mord la lèvre inférieure quand je caresse du pouce les contours de son visage. Mon ventre bat la chamade tellement j'ai envie de l'embrasser. Plus qu'un centimètre avant d'atteindre sa bouche mais tout s'arrête, elle s'écarte. Elle me pousse contre le mur, retire son chapeau et me dit dans un souffle :
Non, le cow-boy, c'est moi.
Et c'est elle qui m'embrasse.
Pendant un concert de Ray LaMontagne, Aurélien rencontre Jolene. À part la musique, tout les oppose. Leur relation est explosive. Mais Aurélien s'en moque : avant Jolene, sa vie n'avait pas de sens.

Mon avis:

Jolene, c'est un coup de coeur inattendu, comme une claque, percutant et bouleversant. Après avoir lu "Une saison avec Jane-Esther" de la même auteur, je ne m'attendait pas un roman comme celui-là, si différent, même si on y retrouve une plume toujours poétique et captivante ... L'un est une rivière vive et bouillonnante quand l'autre est une lame de fond qui emporte tout sur son passage.

Aurélien est un jeune homme rêveur, beau garçon, briseur de coeurs, passionné de blues. Bientôt homme, il se débat avec son caractère, qu'il cherche à dompter, mais qu'il ne comprend pas toujours. L'amour, pour lui, c'est autant un idéal à peine réel que la cause des tensions à la maison dont souffre son petit frère. Armé de son harmonica, il hante sa vie plus qu'il ne l'habite, et va, le temps du roman, faire des rencontres bouleversantes qui vont le transformer.

Ce roman est d'une profondeur étonnante pour un texte si court, et possède en cela toute la force d'une nouvelle à chute. Les personnages secondaires sont tellement riches qu'ils deviennent des éléments centraux du récit eux aussi. Un vieil homme, ancien musicien devenu producteur, devient une sorte de mentor pour Aurélien. Rosemarie est une jeune femme à la dérive, en pleine galère, qui devient comme une soeur pour notre héros. Fervente chrétienne, elle déstabilise Aurélien par son caractère entier mais complexe. Ses parents, son frère, et même les jeunes femmes de passage, plaisir momentané, ont une force en eux dont Aurélien semble chercher le secret, pour se construire. Et enfin Jolene... c'est le coup de foudre lors d'un concert de Ray LaMontagne. Une jeune fille sans barrière, sans filtre, brute et sauvage, semblable à aucune autre... Aurélien en est sûr, même s'il en a peur, Jolene est son âme-soeur. 

Perdu et désemparé face à ses émotions, Aurélien a du mal à gérer sa vie de manière rationnelle, et la flamboyante Jolene ne va pas l'aider à se poser! Finalement, il se lance à corps perdu dans cette passion, violente et totale, et n'en ressort pas indemne. Le roman, composé de plusieurs parties, toutes très fortes, se termine par un road-trip réparateur dans lequel Aurélien se réconcilie progressivement avec la vie. 

J'ai pleuré à chaudes larmes, et été émue comme rarement (quoique cette année fut riche en émotions littéraires...). Jolene ne sortira pas de ma tête et de mon coeur de sitôt. La couverture prend un sens tout particulier après la lecture, et est en cela une belle réussite. Je ne peux que conseiller cette pépite brûlante, dès 14/15 ans, à tous types de lecteurs, y compris les méfiants, qui trouveront dans ce roman des émotions brutes qui les toucheront pour longtemps. Bref, un gros coup de coeur qui a le goût des larmes et de la soif de vivre !

Et pour vous mettre dans l'ambiance, jetez une oreille là-dessus:

http://www.youtube.com/watch?v=qGEubdH8m0s

 

http://www.youtube.com/watch?v=ivJx7bYmMIc