La pire mission de ma vie, Tome 1, de Robin Benway, Nathan Jeunesse, 2014, 409 pages, 15.90€, 9782092548189.

9782092548189FS

Résumé:

Maggie Silver a ouvert son premier coffre-fort à 3 ans. Quand on est fille d'espions, ce genre de prouesses, c'est la routine. A 16 ans, elle décroche enfin sa première mission en solo. Son objectif : accéder aux infos brûlantes que détienfrait Armand Olivier, journaliste. Sa méthode : se rapprocher de son fils, le charmant Jesse. Sa couverture : devenir une lycéenne comme les autres. Le hic: personne ne lui a expliqué comment ne pas tomber amoureuse de sa cible!
Mon avis:
Avec ce roman débute mon aventure de chroniqueuse pour Nathan Jeunesse -Lire en Live. Et je dois dire que c'est un début en fanfare! J'ai dévoré ce petit roman frais et drôle en quelques heures, à ne plus pouvoir le lâcher! Un vrai coup de coeur ! C'est une lecture détente qui regroupe toutes les qualités de ce genre : humour, amour, action ! Le style simple et fluide nous captive dès les premiers mots, et on suit avec plaisir la vie trépidante de Maggie, jeune espionne de 16 ans, qui se voit confier sa première mission solo. Même si l'intrigue dans son ensemble et l'enquête sont assez prévisibles, la force de ce roman tient dans les situations loufoques, le caractère des personnages et l'univers créé par l'auteur. Un savant mélange de féminité, d'humour et de suspense, dans l'esprit de Gossip Girl en moins nunuche.
Maggie a un caractère très fort, mais cette première mission, qui l'oblige à "forcer" une rencontre avec des humains plutôt que des coffres-forts va la déstabiliser. D'autant plus qu'elle ne s'attend pas à découvrir l'amitié et l'amour au cours de cette mission. Sa vie d'espionne, fille d'espions, l'a jusque-là tenue à l'écart du lycée, des autres jeunes, et de toute vie sociale. Le solide noyau familial sera bien secoué lui aussi, et on assiste à tous ces chaboulements avec délices.
Le style très décontracté des dialogues rend la lecture vraiment facile, très "détente", et c'est pafois bien bon de déconnecter comme ça ! On rit presque à chaque page, on s'attache à Maggie, Roux, Jesse (malgré son côté trop "parfait"), à Angelo, l'ami de la famille, très protecteur et sage, aux parents de Maggie aussi... On a vraiment l'impression de faire partie de la famille, et j'ai été assez frustrée de finir ce roman et de me dire que je ne les retrouverai plus! OR, SURPRISE !!! En préparant cet article, je découvre qu'un tome 2 vient de paraître en anglais, il y a donc une suite, que je vais m'empresser de découvrir, tant j'ai quitté trop vite Maggie et ses amis ! Dès 13 ans, pour tous lecteurs, y compris les moins attirés par la lecture, si on aime le côté un peu girly et "série télé" de ce type de romans !