Times Riders, Tome 8 : La prophétie maya, d'Alex Scarrow, Nathan Jeunesse, 2014, 400 pages, 15.90€, 9782092548332.

9782092548332

Résumé:

Les Time Riders commencent à percer à jour les motivations profondes de l'Agence, mais pour trouver les réponses à leurs questions, ils doivent une fois encore remonter le cours du Temps. Au cœur de la jungle du Nicaragua, sur un site archéologique maya, ils découvrent un extraordinaire passage entre passé et futur. Mais tous les Time Riders supporteront-ils la terrible vérité ? 

Mon avis:

Grâce à l'opération Masse Critique de Babelio et aux Editions Nathan, je découvre avec plaisir le tome 8, avant-dernier de la série des Time Riders, que j'adore, et dont j'avais eu la joie de rencontrer l'auteur, Alex Scarrow, à Londres en mai dernier (mon article ici!). Si vous connaissez cette série, vous savez qu'elle nous comble à chaque fois de suspense, de révélations et de tournants imprévus. Cette fois encore, nous avançons dans ce labyrinthe à grands pas, à la recherche d'explications concernant la fameuse prophétie évoquée déjà dans les tomes précédents. Tous les membres de l'équipe, anciens, nouveaux et nouvellement remis en route, se penchent sur ce nouveau mystère et décrypte les indices laissés dans le passé, concernant le futur, et les objectifs et motivations de leur agence. 

Sal se renferme sur elle-même suite à tout ce qu'elle a appris sur elle récemment, et son personnage prend une dimension touchante dans ce tome, tout comme Maddy, qui mûrit toujours plus face aux épreuves. Liam, parfois perdu entre ce qu'il vit et ce qu'il a vécu et découvre petit à petit, tente de rester fort malgré tout... 

La plume d'Alex Scarrow est toujours aussi agréable à lire, avec des dialogues savoureux. La trame de cette série est une véritable toile d'araignée, et l'auteur distille les informations et coups de théâtre avec minutie et un peu de sadisme aussi, faisant vivre au lecteur de nombreux retournements de situations! Ce tome est tout en tension et en émotions, et si certains trouveront que le côté maya n'est pas tout à fait assez présent, ils trouveront peut-être une consolation dans l'orientation encore plus "science-fiction" prise depuis quelques tomes!

Reste à patienter un peu pour découvrir le dénouement final qui sera sûrement explosif et plein de surprises! Ou alors on le lit en VO, car il est sorti fin 2014 et n'a pas manqué d'enthousiasmer les lecteurs anglophones.


 

Merci encore à Babelio et Nathan Jeunesse pour cette lecture palpitante!!!

Retrouvez les premières pages ICI !