La Malédiction de la Pierre de Lune, Tome 1 : Florence, de Catherine Cuenca, Gulf Stream, 2014, 248 pages, 14.50€, 9782354882280.

couv60564097 (1)

Résumé:

A quinze ans, Carla voue une véritable passion pour la peinture. Mais au XVe siècle, une jeune fille est destinée à devenir une épouse dévouée et une femme d'intérieur accomplie. En cachette de son oncle Savino Ricci et grâce à la complicité de sa voisine Lena, Carla parvient tant bien que mal à assouvir son amour de l'art. Un jour que les deux amies se rendent à la droguerie pour acheter des pigments, Lena est attirée par un coffret contenant des pierres fines. 
La jeune fille, dont le mariage arrangé va bientôt l'éloigner de Carla, décide de lui offrir une de ces pierres de lune en cadeau d'adieu. Bientôt, dans les ruelles de Florence, les pas de Carla croisent ceux d'un cavalier ténébreux, un certain Vincenzo Montoni. Dès lors, la jeune fille reçoit des lettres mystérieuses, et d'inquiétantes apparitions commencent à se manifester...

Mon avis:

Après mon coup de coeur pour la trilogie "Le mystère de la Tête d'Or", j'avais hâte de découvrir ce que Catherine Cuenca nous avait préparé avec cette nouvelle série! Et je ne suis pas déçue. Nous quittons le XIXè siècle et la région lyonnaise pour se plonger cette fois-ci dans l'Italie du XVè siècle, avec ses grandes familles qui s'opposent, ses sorcières et ses artistes. 

L'héroïne, Carla, est très attachante grâce à son caractère bien trempé. Orpheline, elle vit avec son oncle, qui souhaite l'élever en bonne maîtresse de maison, et lui faire faire un bon mariage. Un peu trop passionnée par la peinture, ce qui ne sied guère à une jeune dame, il tente de la priver de cours, mais Carla ne l'entend pas de cette oreille et continue à peindre, en cachette. Sa meilleure amie Lena, qui habite en face de chez elle, la couvre dans ce secret, et leur relation est elle aussi très touchante et pleine de solidarité.

Une succession de rencontres et d'événements étranges voire surnaturels vont bouleverser la vie de Carla, et lui faire courir de nombreux dangers. Prise dans le tumulte d'une époque mouvementée à Florence, elle va décider de suivre son instinct, sans pour autant toujours savoir à qui se fier, et partir à l'aventure. Un sombre jeune homme semble vouloir l'attirer à lui, mais à quelle fin?...

Ce roman est tout à fait dans le genre de ceux d'Annie Pietri, Annie Jay, Anne-Marie Desplat Duc, Christine Féret-Fleury ou encore Odile Weulersse, et il plaira donc énormément aux amateurs (dès 9/10 ans bons lecteurs) de romans d'aventure historiques trépidants et parfaitement documentés, dans lesquels on plonge dès les premières pages et qu'on ne referme qu'une fois dévorés, mais encore affamés! Vivement la suite!!!