Mon coeur qui bat si fort, de Alf Kjetil Walgermo, Bayard Jeunesse, Collection Sublime Idylle, 2014, 231 pages, 9.90€, 9782747048040.

couv20507470

Résumé:

"Je me suis adossée au mur. Droite comme un I, j'ai écouté mon coeur battre. Da-vid, Da-vid, Da-vid, Da-vid. Oui, j'étais amoureuse. Du plus beau garçon du collège. Un frisson m'a parcourue. Et si mon nouveau coeur ne se souvenait pas de lui ?"

Amanda va avoir quatorze ans et elle est amoureuse pour la première fois. Alors qu’elle s’apprête à embrasser David, elle a un malaise. Le diagnostic est sans appel : Amanda souffre d’une malformation cardiaque et sa seule chance de survie est une transplantation. Elle est placée sur liste d’attente. Entre questionnement existentiel et révolte, Amanda qui s’affaiblit physiquement, trouve du réconfort dans l’amitié qu’elle noue avec un vieil homme. Mais elle fait aussi l’expérience de la solitude quand, dans un moment d’égarement, sa meilleure amie Jenny la trahit.

Mon avis:

Avec ce roman débute une nouvelle collection chez Bayard, consacrée aux lecteurs de 12/15 ans, amateurs de récits réalistes et de romances. Dans ce titre là, nous suivons quelques mois de la vie d'Amanda, durant lesquels elle va découvrir l'amour, mais aussi sa maladie cardiaque. Son coeur est trop gros, et elle doit être greffée. Ses émotions sont violentes, puissantes, et elle va passer par différentes humeurs, d'amoureuse à révoltée, de craintive à pleine d'espoir...

Les deux thèmes centraux sont donc, bien sûr, sa peur de la mort, et en cas de greffe, la peur de perdre une partie de ce qu'elle ressent pour ceux qui l'entourent. Elle qui découvre l'amour aimera-t-elle toujours aussi fort avec le coeur de quelqu'un d'autres?... Et c'est avec David qu'elle vivra ces interrogations, accompagnée de sa famille, et de sa meilleure amie. Mais celle-ci va commettre l'irréparable, et blesser le coeur d'Amanda encore plus que la maladie.

Ce roman n'étant pas très long, le reproche que je peux lui faire, en plus du style un peu simple, est le manque de profondeur des personnages et la vision un peu rapide de certains événements et des émotions qu'ils engendrent. Les plus jeunes lecteurs trouveront leur compte dans ce récit, très touchant tout de même, entre "Mon petit coeur imbécile" (Ecole des Loisirs) et "Wonder" (Pocket) et "Nos étoiles contraires" (Nathan). Je le conseille pour les lecteurs de 12/14 ans amateurs de récits poignants et réalistes, chargés d'émotions.