Sacrifice à la Lune, de Marcus Sedgwick, Thierry Magnier, 2013, 331 pages, 14.90€, 9782364743014.

couv5859539

Résumé:

Une île perdue loin de tout où le temps semble s'être arrêté, personne ne vieillit, aucune naissance. Eric, envoyé pour une enquête, est plongé au coeur d'une histoire ancestrale. Victime des coutumes cruelles d'un autre temps, il découvre combien son destin est lié par-delà les siècles à Merle, une jeune femme séduisante.

Mon avis:

Derrière cette magnifique couverture et ce résumé attrayant pour les amateurs de fantastique se cache un ouvrage pas si simple, et qui, malgré une belle plume, ne m'a pas entièrement séduite.

L'ouvrage est constitué de plusieurs chapitres, retraçant les multiples vies des personnages principaux, qui durant des siècles se réincarnent dans différentes situations de vies, mais leur destin restant irrémédiablement liés. Nous découvrons pourquoi à la toute fin du livre.

L'idée est bonne, mais je n'ai pas adhéré à la façon dont tout cela est mis en oeuvre. On a en fait l'impression de lire une série de nouvelles, presque indépendantes les unes des autres. Prises séparément, ces histoires sont intéressantes, bien qu'inégales et pas toujours très recherchées. Du coup l'émotion est peu présente, et l'attachement au couple central presque impossible, vu qu'on ne sait finalement presque rien d'eux.

Les deux principales qualités de ce roman sont la plume de l'auteur, très précise et captivante, et l'atmosphère originale et angoissante de cette île mystérieuse. La mythologie nordique présente dans certains chapitres est également intéressante, même si peu développée. Le dénouement quant à lui est assez prévisible, mais très sanglant et dérangeant, ce qui n'en fait définitivment pas une lecture facile ni très "jeunesse". Disons qu'il plaira aux amateurs de romans hors-normes, bons lecteurs, à partir de 14/15 ans et aux adultes, car même s'il est court, ce texte n'est pas vraiment simple d'accès. Bref, un roman qui me laisse à moitié convaincue, mais qui demeure intéressant par certains côtés, à vous de vous faire votre opinion !