Endgame, Tome 1 : L'Appel, de James Frey et Nils Johnson-Shelton, Gallimard Jeunesse, 2014, 544 pages, 19.90€, 9782070662159.

Résumé:

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. 
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Il n'y aura qu'un seul vainqueur.

Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d'un grand auteur. Addictif !

Mon avis (avec des mini spoilers dedans, attention!):

"Endgame", c'est LE livre qui fera parler de lui en cette fin d'année 2014. Lancé en grandes pompes, soutenu par des sites internet créés pour l'occasion, des appli mobiles et un grand jeu-concours pour gagner 500 000 $, difficile de passer à côté! Comme souvent dans ces cas-là, je pars avec quelques réserves quant à la qualité du roman.

Et bien dès les premières lignes, je me suis prise au jeu. Roman sombre, savant mélange de SF, thriller et énigmes, "Endgame" nous entraîne dans une course effrénée vers l'inconnu, à la recherche de 3 clés qui permettront à l'un des 12 jeunes joueurs de sauver sa lignée. Dit comme ça, on pense à Hunger Games par exemple, mais si on en retrouve l'intensité, on est dans un roman plus rude, où le réalisme des situations fait froid dans le dos. 

L'humanité a été créée et s'est développée grâce aux technologies extraterrestres d'un mystérieux peuple d'en-haut... Les 12 lignées humaines ont conservé mémoire de cela et attendent d'être appelée pour le fameux Endgame, et lorsque des météorites s'écrasent sur Terre, le Jeu est lancé dans le sang et la souffrance.

Les énigmes données par kepler 22b sont étranges et mènent les 12 Joueurs à travers le Monde à la recherche de la première clé. Certains s'allient, d'autres tuent ou sont tués. La pitié, l'amitié et l'amour n'ont pas leur place dans le Jeu... Comment les Joueurs vont mener leur quête et qui va survivre ? Morts violentes, accidents et pièges se sccèdent, et le lecteur est happé dans ce tourbillon d'action. J'ai beaucoup aimé les nombreuses références à des sites archéologiques majeurs de l'histoire de l'Humanité, comme Göbekli Tepe, ou L'Armée de Terre Cuite, qui nous pousse à nous plonger dans diverses encyclopédie pour en savoir plus.

Les auteurs ont choisi de suivre plus particulièrement certains Joueurs, d'autres font office de figurants. Cela permet de ne pas être noyés dans les détails. J'ai été étonnée de voir avec quelle facilité on se repère. Les chapitres sont courts, rythmés, et on sait toujours qui est avec qui, et où. Les Joueurs ont des caractères bien marqués, et chacun a des forces et des faiblesses plutôt bien présentées, ce qui donne un peu de profondeur à un roman qui aurait pu faire brouilllon, mais qui au contraire donne l'impression d'être un Labyrinthe ancien, chef-d'oeuvre machiavélique construit par des dieux joueurs. La plume est agréable et sans fausse note, et le tout est très bien traduit par Jean Esch. Je regrette juste que l'héroïne centrale de ce premier tome (et peut-être de la suite) soit comme par hasard une jeune américaine (cahokienne), aidée par son petit copain. J'aurais aimé éviter ce cliché du roman centré sur "l'Amérique et l'Amour qui sauvent le monde" (et qui fait vraiment trop "film d'action à l'américaine" parfois), mais l'histoire n'est pas terminée, je serai peut-être surprise par la suite.

Si vous aimez les mystères, les énigmes et les romans sombres, vous allez être servis. "Endgame" est pour moi une très belle surprise dont j'ai hâte de connaître l'issue. Pour tous dès 12/13 ans (et un peu plus tard pour les âmes sensibles).

Retrouvez les premiers chapitres ICI !


 

Cette chronique fait partie de mon partenariat avec Gallimard Jeunesse - On lit plus fort ! Merci à cette maison d'édition pour cet envoi qui fut un beau coup de coeur et une agréable surprise! Endgame est certes un phénomène littéraire commercial annoncé, mais il est aussi, et surtout, un très bon roman d'action !

 

88820796_p